Le Premier patient s’est inscrit à l’étude sur l’atrasentan contre la maladie de Berger

 

Depuis sa création, la société de biotechnologie Chinook Therapeutics, Inc. (« Chinook ») a travaillé pour développer des solutions thérapeutiques pour les patients atteints de maladies rénales. Aujourd’hui, la société a recruté le premier patient dans un essai clinique de phase 3 ALIGN. Au cours de l’essai, les chercheurs évalueront l’innocuité et l’efficacité de l’astrentan chez les patients atteints de maladie de Berger (ou néphropathie à IgA).

Atrasentan

Dans des études antérieures, il a été démontré que l’astrentan réduisait la protéinurie (excès de protéines dans l’urine) et améliorait le taux de filtration glomérulaire estimé. La National Kidney Foundation décrit ce test comme :

le meilleur test pour mesurer le niveau de fonction rénale et pour déterminer le stade de maladie rénale.

Maintenant, les chercheurs cherchent à évaluer si l’atrasentan pourrait avoir un impact anti-inflammatoire et anti-fibrotique pour les patients atteints de maladie de Berger. Actuellement, aucun traitement autorisé n’existe pour le traitement de cette affection. Ainsi, l’atrasentan représente le potentiel pour répondre à un besoin non satisfait. Chinook décrit l’atrasentan comme :

un inhibiteur de petites molécules du récepteur de l’endothéline A puissant et sélectif qui est un traitement potentiel de la maladie de Berger et d’autres maladies glomérulaires protéinuriques.

Dans l’essai de phase 3 ALIGN, les chercheurs évalueront l’atrasentan chez les patients atteints de maladie de Berger par rapport à un placebo. Au total, 320 patients s’inscriront. Pendant une période de 2,5 ans, les patients recevront soit 0,75 mg d’atrasentan par voie orale soit un placebo. Au cours de l’essai, les chercheurs visent à comprendre l’innocuité, l’efficacité, la tolérance et l’effet du médicament sur la protéinurie. De plus, les chercheurs veulent déterminer si le médicament pourrait améliorer la qualité de vie des patients. Les données de l’essai devraient être disponibles en 2023.

La Maladie de Berger

Aussi connue sous le nom de néphropathie à IgA, la maladie de Berger est une forme d’insuffisance rénale chronique (IRC) qui peut évoluer vers une insuffisance rénale. Normalement, il y a un anticorps dans le corps appelé IgA. Cela aide à protéger le corps des envahisseurs étrangers. Cependant, lorsque trop d’IgA s’accumule dans les reins, cela provoque une inflammation et empêche les reins d’éliminer efficacement les déchets du corps. Dans de nombreux cas, la maladie de Berger survient après une infection des voies respiratoires supérieures ou gastro-intestinales. Les hommes sont 2 fois plus susceptibles d’avoir la maladie de Berger que les femmes. Alors que cette affection se manifeste généralement pendant l’adolescence, de nombreuses personnes restent asymptomatiques jusqu’à un stade avancé. Jusqu’à 40 % des patients développent une insuffisance rénale en phase terminale dans les 20 ans suivant le développement de la maladie de Berger. Avant cela, si des symptômes apparaissent, ils comprennent :

  • Protéinurie
  • Du sang dans les urines
  • Douleurs au dos et à l’aine
  • Œdème des mains et des pieds (gonflement causé par un liquide sous la peau)
  • Hypertension artérielle
  • Somnolence
  • Insuffisance rénale
  • Des démangeaisons
  • Nausée et vomissements
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids involontaire
  • Difficulté de concentration

C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Jessica Lynn

Jessica Lynn

Jessica Lynn has an educational background in writing and marketing. She firmly believes in the power of writing in amplifying voices, and looks forward to doing so for the rare disease community.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email