Un Nouveau dispositif peut surveiller les symptômes de la maladie de Parkinson tout au long de la journée

Selon un article de Medical Xpress, un nouveau dispositif de surveillance appelé STAT-ON permettra aux médecins de prendre des décisions plus éclairées concernant les modifications du traitement des patients atteints de la maladie de Parkinson. L’un des défis majeurs du traitement de la maladie de Parkinson consiste à comprendre comment les symptômes d’un patient peuvent varier d’une journée à l’autre. Le STAT-ON permettra une surveillance précise et continue de la maladie du patient tout au long de la journée.

À propos de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est un type de maladie dégénérative progressive à long terme qui affecte le système nerveux central. Les symptômes ont tendance à se développer sur plusieurs années et affectent principalement la capacité de mouvement et l’état mental du patient. La cause de la maladie de Parkinson reste un mystère, même si un certain nombre de facteurs de risque ont été identifiés. Ces facteurs incluent les traumatismes crâniens, l’exposition aux pesticides et certaines variantes et mutations génétiques. Environ 15% des patients ont un parent proche de la maladie, ce qui suggère un lien génétique. Les symptômes comprennent des mouvements ralentis, une mauvaise coordination, des difficultés à marcher, des tremblements, une raideur, une posture anormale, une dépression, de l’anxiété, une pensée inhibée, des hallucinations et une démence. Le traitement peut comprendre un certain nombre de médicaments, de rééducation et d’opérations chirurgicales. Le taux de survie varie, mais la plupart des patients survivent environ dix ans après le diagnostic. Pour en savoir plus sur la maladie de Parkinson, cliquez ici.

L’Importance de la surveillance des symptômes

Le traitement standard contre la maladie de Parkinson est un médicament appelé lévodopa, qui permet de bien contrôler les symptômes pendant environ deux ans en moyenne. Cependant, à mesure que la maladie progresse, les effets de la lévodopa commencent à s’estomper plus rapidement. Cela entraîne des périodes de fluctuations des symptômes qui peuvent apparaître entre les doses et toucher environ la moitié des patients atteints de la maladie de Parkinson.

Contrôler ces fluctuations a été un défi majeur pour la gestion de la maladie. On demande souvent aux patients de tenir un journal de leurs symptômes, mais ce n’est pas toujours une méthode fiable. STAT-ON est capable de surveiller les fluctuations avec beaucoup plus de précision et sans rien demander au patient. Cela permettra aux médecins de comprendre plus clairement comment améliorer le traitement d’un patient afin de répondre à ses besoins et de maintenir une bonne qualité de vie.

STAT-ON s’adapte à chaque patient, en apprenant plus sur leurs symptômes en cours de l’utilisation. À l’aide de l’intelligence artificielle, le dispositif développe des algorithmes personnalisés afin de consigner l’activité de la maladie du patient. Le dispositif est simple à utiliser et non invasif. Avec l’introduction de STAT-ON, les médecins disposeront de plus grandes capacités que jamais auparavant pour le traitement de la maladie de Parkinson.

 


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu