Un Nouveau médicament a pour but le traitement de l’hyperphagie chez les personnes atteintes du syndrome de Prader-Willi

 

L’hyperphagie est une faim extrême et une fixation sur la nourriture, et c’est un symptôme du syndrome de Prader-Willi. Bien que bon nombre des autres effets de cette maladie aient des traitements, ce symptôme n’en a pas, et il peut conduire à une prise de poids excessive et à l’obésité infantile. Millendo Therapeutics a l’intention de créer un médicament qui traitera avec succès l’hyperphagie du syndrome de Prader-Willi. Le livoletide est actuellement à l’étude chez les enfants, après avoir démontré qu’il réduisait les comportements liés à la faim chez les adultes. Millendo espère que ce traitement sera bientôt disponible à grande échelle.

À propos du syndrome de Prader-Willi

Le syndrome de Prader-Willi est une maladie génétique rare qui se caractérise par une sensation constante de faim (hyperphagie). Cette faim commence à l’âge de deux ans. Les problèmes physiques, mentaux et comportementaux sont tous courants chez les personnes atteintes de ce syndrome. On peut souffrir de déficiences intellectuelles et de troubles d’apprentissage.

Une erreur dans un ou plusieurs des gènes du chromosome 15 provoque cette maladie. Ces erreurs perturbent la fonction de l’hypothalamus, la partie du cerveau qui est responsable de la libération des hormones. Il est généralement une mutation sporadique qui entraîne des erreurs sur le chromosome 15.

Les symptômes du syndrome de Prader-Willi change avec le temps. Juste après la naissance, les symptômes comprennent un tonus musculaire faible, des traits faciaux distinctifs comme un front étroit, des yeux en forme d’amande et une bouche éversée ; du mal à sucer, faible réactivité et organes génitaux sous-développés. Quand un enfant atteint la petite enfance, les symptômes peuvent se transformer en hyperphagie, mauvaise croissance et développement physique, troubles cognitifs, troubles moteurs retardés, troubles de la parole et du comportement, petite taille, petits mains et pieds et troubles du sommeil.

Après avoir remarqué les signes caractéristiques de ce trouble, les médecins demanderont un test sanguin pour confirmer un diagnostic. Un diagnostic précoce est utile. Le traitement est symptomatique et comprend une régime alimentaire stricte, des hormones de croissance humaine, un contrôle du poids, un traitement par hormones sexuelles, une thérapie comportementale et physique et un traitement contre les troubles du sommeil.

À propos du livoletide

Millendo Therapeutics est basée à Ann Arbor, Michigan. Ils développent du livoletide pour le traitement de l’hyperphagie. Il a été évalué dans l’étude ZEPHYR en mars 2019. Cette étude était en double aveugle, contre placebo et a inclus 47 participants adultes. Pendant deux semaines, les participants ont pris trois ou quatre milligrammes de livoletide. Une diminution significative des comportements liés à l’alimentation a été signalée.

La prochaine étape de cette étude consiste à évaluer les effets du livoletide chez les enfants. Le recrutement d’enfants de quatre à sept ans est en cours, quatre enfants étant déjà inscrits. En plus de tester l’efficacité, les chercheurs veulent en savoir plus sur le rôle du cerveau dans le contrôle de la faim.

Pour lire l’article source, cliquez ici.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu