Ce Garçon de 4 ans a déjoué les pronostics et l’hypertension artérielle pulmonaire

Aibe Shreve n’a que quatre ans, et il a déjà surmonté tant d’obstacles au cours de sa courte vie. Le petit garçon américain de la vallée de l’Ohio est né avec deux trous dans son cœur ; les médecins ont pensé qu’ils fermeraient avec le temps. Ils avaient tort. Pendant son bilan de santé de deux ans, il a reçu un diagnostic d’hypertension artérielle pulmonaire, une affection très rare chez les enfants.

À propos de l’hypertension artérielle pulmonaire

L’hypertension artérielle pulmonaire est une forme rare d’hypertension qui affecte les artères des poumons et le côté droit du cœur. Il en résulte des symptômes tels que fatigue, étourdissements, palpitations cardiaques, pression et douleur thoraciques, essoufflement, évanouissements, teinte bleuâtre des lèvres et de la peau et gonflement des chevilles, des jambes et de l’abdomen. Si elle n’est pas traitée, des complications peuvent survenir. Elles comprennent des saignements dans les poumons, des complications pendant la grossesse, des caillots sanguins, une insuffisance cardiaque et une arythmie. Ces symptômes et les complications qui en résultant sont le résultat d’altérations des cellules qui recouvrent les artères pulmonaires, qui provoquent alors une raideur, une épaisseur et un gonflement des artères. Cela ralentit voire bloque la circulation sanguine. En matière de traitement, il n’y a pas de remède. Les médecins travailleront pour gérer les symptômes et ralentir la progression de la maladie. Ils peuvent prescrire des dilatateurs de vaisseaux sanguins, des antagonistes des récepteurs de l’endothéline, la warfarine, des inhibiteurs calciques à forte dose, le sildénafil, des stimulateurs de la guanylate cyclase, le tadalafil, des diurétiques, le digoxine et l’oxygénothérapie. La chirurgie peut être nécessaire dans certains cas, les interventions courantes étant une transplantation cardiaque ou pulmonaire ou une atrioseptotomie de Rashkind.

L’Histoire d’Aibe

Quand Aibe est né avec deux trous dans son cœur, ses médecins ont pensé qu’ils se fermeraient avec le temps. Après deux ans, les trous sont restés, incitant les médecins à les examiner. Ils lui ont diagnostiqué une hypertension artérielle pulmonaire. Malheureusement, ils ont également dit aux parents d’Aibe, Reba et Michael, que leur fils n’avait plus que deux à quatre ans à vivre.

Reba et Michael ont refusé d’accepter cette estimation et ont envoyé les dossiers médicaux d’Aibe aux médecins de tout le pays. Leur idée a bien marché et les médecins ont prévu une opération à cœur ouvert. Pendant cinq heures, Reba et Michael ont attendu à l’hôpital pendant qu’Aibe subissait l’intervention.

L’opération a réussi et Aibe a récupéré de façon extraordinaire. En fait, ils pensaient qu’il lui faudrait quatre semaines à l’hôpital pour se rétablir, mais il ne nécessitait que quatre jours. Aibe est rentré chez lui en bonne santé.

La famille a dû faire face à plus d’obstacles plus tard ; la FDA (l’Agence américaine des produits alimentaire et médicamenteux) n’a pas autorisé l’un des médicaments dont leur fils avait besoin. Heureusement, la communauté s’est mobilisée pour aider Aibe et a organisé des collectes de fonds. Les objectifs ont été atteints et il a pu recevoir ses traitements.

Plus récemment, les médecins ont permis à Aibe de faire du sport. Sa famille est tellement contente qu’il puisse faire du sport et accomplir bien plus encore.

Vous pouvez lire l’article source en cliquant ici.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email