Abivax commence l’inscription à son étude de phase 2b du traitement expérimental contre la colite ulcéreuse

Selon un communiqué de presse de la société française de biotechnologie Abivax, la société a commencé avec succès le recrutement de son essai clinique de phase 2b sur l’ABX464, son médicament expérimental contre la colite ulcéreuse à consommer une fois par jour.

À propos de la colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une forme du syndrome de l’intestin irritable caractérisée par la formation d’ulcères douloureux le long du tube digestif, accompagnée d’une inflammation et d’un inconfort généraux. La maladie est principalement concentrée le long de la plus grande partie de la paroi interne du gros intestin.

La colite ulcéreuse peut être difficile à dépister au début, car elle s’aggrave généralement avec le temps. Le traitement peut réduire la gravité et la fréquence des poussées, mais il n’existe toujours pas de remède pour la colite ulcéreuse. Si elle n’est pas traitée, la maladie peut même entraîner des complications de santé fatales.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que médecins et chercheurs ne savent toujours pas exactement ce qui cause la colite ulcéreuse. Certains pensent qu’il peut s’agir d’un désordre immunitaire, dans lequel le système immunitaire du corps commence à attaquer par erreur les tissus et les organes sains, comme s’il s’agissait d’agents pathogènes. Certains pensent que la génétique pourrait influer sur le développement, bien que la plupart des cas de cette maladie comportent des cas idiopathiques et aucun antécédent familial connu de colite ulcéreuse.

L’ABX464 et l’étude de phase 2b

Plus tôt cette semaine, Abivax a annoncé qu’il avait déjà recruté le premier patient de l’étude randomisée en double aveugle. La société espère recruter 232 patients atteints de colite ulcéreuse dans un certain nombre d’endroits et dans quinze pays.

Les participants seront classés en groupes actifs et un groupe de contrôle. Chaque jour, ils recevront la même dose de l’une des trois quantités possibles de l’ABX464 ou d’un placebo. L’étude durera environ 4 mois (16 semaines) et sera accompagnée ultérieurement d’une étude ouverte d’extension du médicament expérimental.

On pense que l’ABX464 réduit l’inflammation en agissant sur une zone d’ARN dans les cellules. Plus précisément, cette zone est appelée complexe de fixation de la coiffe, qui joue un rôle important dans de nombreuses activités géniques, notamment la transcription, l’épissage et la traduction. L’ABX464 « améliore l’épissage sélectif » d’une section « d’ARN non codant » pour générer un micro-ARN anti-inflammatoire appelé miR-124. Abivax pense que miR-124 pourrait agir en régulant l’activité de certaines cytokines inflammatoires, ce qui pourrait être une cause de l’inflammation caractéristique de la colite ulcéreuse.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu