Cette société soutien deux nouveaux essais cliniques sur la maladie de von Willebrand

Selon un article de BioPortfolio, la société pharmaceutique Octapharma USA a parrainé la 71e Conférence sur les troubles de saignement, organisée par la National Hemophilia Foundation. La société met également en œuvre deux nouveaux essais cliniques sur la maladie de von Willebrand (MvW), qui ont été présentés sur des affiches lors de l’événement. Le médicament de la société WILATE sera utilisé dans les deux essais pour le traitement de la maladie de von Willebrand chez différentes populations de patients.

À propos de la maladie de von Willebrand

La maladie de von Willebrand (MvW) est un trouble de la coagulation du sang et est le type le plus courant de trouble de la coagulation du sang qui affecte les personnes. Bien que le trouble soit généralement héréditaire, il peut également être acquis comme complication d’autres problèmes médicaux. Elle est due à une déficience en facteur de von Willebrand, essentielle pour que les plaquettes sanguines se collent les unes aux autres et forment des caillots. La variante de type 1 est généralement bénigne et peut ne causer aucun symptôme. Le type 2 cause des problèmes plus importants. Fait intéressant, le groupe sanguin a une influence significative sur la gravité et la présentation des symptômes, notamment les saignements de nez fréquents, les contusions fréquents et les saignements des gencives. Dans le type 3 le plus grave, des saignements internes, tels que ceux des articulations, peuvent survenir. Les traitements visant à stimuler la libération du facteur de von Willebrand constituent une approche courante. Pour en savoir plus sur la maladie de von Willebrand, cliquez ici.

À propos des essais cliniques

Le premier essai évaluera l’efficacité de WILATE en tant que traitement prophylactique chez les patients atteints de la maladie de von Willebrand ayant déjà été traités. L’essai clinique inclura des patients atteints de variants sévères de type 1, de type 2 (hormis le type 2N) et de type 3. La prophylaxie implique l’utilisation d’un traitement préventif pour empêcher l’apparition des symptômes au lieu d’attendre que les symptômes se manifestent.

Le deuxième essai étudiera l’utilisation de WILATE chez les patientes pendant l’accouchement. Les troubles de la coagulation peuvent poser un problème sérieux pendant l’accouchement et les mesures finales de cette étude incluront le taux de saignement primaire après l’accouchement, l’impact de la stimulation des taux de facteurs à 100-150% pendant l’accouchement et les effets 72 à sept jours après l’accouchement.

La société est actuellement en train de localiser des sites d’essai pour les études.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu