Des Infections majeures jouent un rôle clé dans le pronostic des patients atteints de vascularite ANCA

Selon une publication de ANCA Vasculitis News, une étude espagnole récente portant sur plus de 100 personnes chez lesquelles une vascularite ANCA a été diagnostiquée a révélé que les infections majeures sont une cause principale de décès chez les personnes atteintes de la maladie.

À propos de la vascularite ANCA

La vascularite anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) est un groupe de maladies rares caractérisées par l’inflammation et la destruction progressive de petits vaisseaux sanguins traversant le corps.

L’inflammation caractéristique de cette affection est causée par l’activité des anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles – des protéines du système immunitaire qui s’attachent aux neutrophiles (globules blancs) et les poussent à attaquer les tissus sensibles comme les parois des vaisseaux sanguins de petite ou moyenne taille. Les auto-anticorps tels que l’ANCA, qui ne peuvent pas distinguer les agents pathogènes étrangers des tissus amis, sont responsables d’un certain nombre de troubles auto-immuns.

Les symptômes et l’expression de la vascularite ANCA peuvent changer en fonction de l’endroit où le corps subit des poussées – les attaques de la peau peuvent provoquer des éruptions cutanées, tandis que des attaques des reins peuvent provoquer une fuite de sang dans l’urine et perturber le bon fonctionnement des organes.

Réévaluer les menaces de la vascularite ANCA

Au cours des dernières années, les corticostéroïdes et les immunosuppresseurs ont amélioré les taux de survie des patients atteints de vascularite ANCA. Cependant, ces traitements peuvent avoir des grands effets secondaires toxiques.

« … De nos jours, la toxicité liée au traitement joue un rôle central dans la mortalité », a noté une équipe de chercheurs espagnols à propos des patients atteints de vascularite ANCA. Pour déterminer à quel point ce rôle est central, l’équipe de recherche espagnole a recruté 132 patients atteints de vascularite ANCA pour une étude qui suivrait leur état de santé général pendant une moyenne de douze mois.

L’infection est devenue de plus en plus courante à la suite de poussées auto-immunes. Au total, 79 des 132 participants ont subi une infection majeure – près de la moitié de ce groupe a été infectée plusieurs fois. Ces 79 personnes ont été touchées par 300 infections graves au cours d’une année, soit près de quatre par personne.

L’infection est une source majeure de décès liés à la vascularite ANCA, citée comme la cause d’environ deux tiers des décès liés à cette maladie survenus au cours de la première année du diagnostic. En fait, l’étude espagnole a montré que la mortalité était tellement corrélée à l’infection qu’il était difficile de déterminer si la maladie ou l’infection était à l’origine de ces décès. Cependant, il était clair que si la maladie active était la principale cause de mortalité chez les patients, les chercheurs ont noté que « les événements infectieux jouent un rôle clé dans le pronostic tout au long de l’évolution de la maladie ».

Bien que divers sous-types de vascularite ANCA aient été représentés dans différentes proportions (51 étaient atteints de polyangiite microscopique, 52 avaient une granulomatose avec polyangiite et 29 avaient une granulomatose éosinophilique avec une polyangiite), les chercheurs ont constaté qu’il n’y avait pas de différence de taux d’infection entre les groupes.

En identifiant mieux les facteurs contribuant à la mortalité des patients, les médecins peuvent améliorer le pronostic des patients atteints de vascularite ANCA dans le monde entier.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu