Une Nouvelle étude montre des dommages évitables dans le cadre des soins médicaux

Faire confiance est vitale pour les soins médicaux. Les gens mettent leurs questions et leurs scrupules les plus importantes entre les mains des médecins et du personnel médical et s’attendent à ce qu’ils puissent compter sur eux pour fournir une attention et des soins appropriés. Bien entendu, cela se déroule normalement comme prévu et il est essentiel de faire confiance au personnel médical et aux experts pour leur permettre de faire leur travail. Cela dit, les patients doivent également être informés du traitement médical et des risques encourus dans ce domaine.

La Nouvelle étude

Une récente étude majeure a révélé qu’un patient sur 20 subissait un « dommage évitable » lorsqu’il recevait des soins médicaux. L’Institute for Healthcare Improvement définit le terme « dommage évitable » comme « une blessure physique non intentionnelle résultant de soins médicaux (y compris l’absence de traitement médical indiqué), nécessitant une surveillance, un traitement ou une hospitalisation supplémentaire, ou entraînant le décès. » C’est une blessure qui découle souvent de la négligence ou d’une erreur et, comme son nom l’indique, il est simple à éviter. Cela inclut, sans toutefois s’y limiter, de ne pas se laver les mains, de ne pas prescrire de médicaments, de patients ne sachant pas quoi faire après leur libération ou de prescrire un médicament qui interagit avec un autre déjà pris.

L’étude a réalisé une revue systématique à grande échelle de 66 études antérieures réalisées au cours des 19 dernières années. Globalement, elle regroupait 337 025 patients du monde entier. Dans leurs conclusions, les chercheurs ont indiqué que 5% des patients avaient subi des dommages évitables, tandis que 12% de ces patients avaient subi une blessure entraînant la mort. Ils ont constaté que les dommages évitables se produisaient le plus souvent avec des incidents liés aux médicaments, à la gestion thérapeutique et aux procédures cliniques invasives.

Que peuvent faire les patients ?

Il est important que les patients sachent qu’ils ne sont pas impuissants, mais qu’ils peuvent aussi contribuer à leur risque potentiel. Être informé et se faire entendre au cours des processus médicaux peut prévenir les erreurs les plus fréquentes et leur permettre de garder un œil sur un mauvais médecin ou lorsqu’un protocole approprié est manquant. Cela implique de surveiller les ordonnances, de vérifier si les normes de propreté sont respectées et de rechercher des spécialistes. En se dotant des connaissances nécessaires, les patients peuvent éviter de nombreux risques liés aux soins santé.

Bien que la nouvelle étude montre que les médecins et les professionnels de la santé doivent faire plus attention à éviter les erreurs de négligence, je ne veux pas écrire un texte pour avertir les lecteurs des soins hospitaliers ou médicaux, mais plutôt de les conseiller d’être prudent avec leurs propres choix en matière de santé et de s’engager activement plutôt que de supposer que le protocole est suivi. Savoir qu’il y a quelque chose de contestable, c’est simplement garder les yeux ouverts et ne pas avoir peur de parler.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle étude, cliquez ici.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

 

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu