L’Accès au traitement de l’asthme à éosinophiles appelé Nucala a été élargi aux enfants âgés de 6 à 11 ans par une autorisation de la FDA

Selon un communiqué du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (en anglais : Food and Drug Administration ou FDA) a récemment élargi l’autorisation du traitement de l’asthme à éosinophiles de la société, Nucala (nom générique de mépolizumab), aux enfants de plus de six ans. Ce médicament est le tout premier produit biologique (traitement basé en tout ou en partie sur des substances d’origine biologique) autorisé pour les enfants atteints de cette maladie aux États-Unis.

À propos de l’asthme à éosinophiles

L’asthme auquel vous pensez probablement est généralement provoqué par des facteurs atmosphériques tels que le pollen, les squames animales ou des polluants en suspension dans l’air. Ces particules peuvent irriter les voies respiratoires et provoquer une inflammation, parfois accompagnée d’accumulation de liquide. Ce sentiment terrible qu’on ressent quand les sinus sont « congestionnés » est en fait causé par des vaisseaux sanguins enflammés.

Cependant, l’asthme à éosinophiles est apparemment causé par la surabondance d’un type de globule blanc appelé éosinophiles. Comme les autres globules blancs, les éosinophiles exercent diverses fonctions importantes dans l’organisme. Cependant, ils sont peut-être les plus remarquables pour leur participation aux réponses inflammatoires et allergiques.

Des niveaux anormalement élevés d’éosinophiles peuvent provoquer une inflammation non contrôlée dans certains endroits du corps, y compris les voies respiratoires. Ces personnes peuvent souffrir d’asthme allergique sans aucun changement environnemental. Selon certaines estimations, 50 à 60% des cas d’asthme sont des éosinophiles.

Comme les patients souffrant d’asthme à éosinophiles ne peuvent pas être retirés de la source de leur asthme, les cas graves peuvent être particulièrement dangereux et difficiles à traiter.

À propos du Nucala et de l’autorisation de la FDA

Le mepolizumab (appelé Nucala sous la marque de GlaxoSmithKline) a d’abord été autorisé pour le traitement de l’asthme à éosinophiles en 2015. Le médicament est administré mensuellement, par injection sous-cutanée. Le médicament est destiné à être utilisé comme « traitement d’entretien supplémentaire », ce qui signifie qu’il ne remplace pas totalement d’autres moyens importants de gestion de l’asthme, tels qu’un inhalateur ou une autre forme de corticostéroïde.

Auparavant, le Nucala n’avait été autorisé que chez les personnes de plus de 12 ans. L’extension récente de l’autorisation de la FDA aux enfants âgés de 6 à 11 ans reposait en partie sur les résultats d’une étude ouverte d’un an menée sur le médicament chez des enfants de ces âges. En fin de compte, le profil d’innocuité de Nucala dans le groupe d’âge cible s’est révélé être similaire à celui des patients adolescents et adultes pour lesquels le médicament a déjà été autorisé.

Tonya Winders, PDG du réseau à but non lucratif Allergy and Asthma Network, s’est dite satisfaite de cette autorisation. « Je connaîs personnellement l’impact énorme [que l’asthme à éosinophiles] a sur une famille », a déclaré Winders, faisant allusion à ses propres enfants atteints d’asthme. Selon elle, l’autorisation d’un nouveau produit biologique pour les patients âgés de 6 à 11 ans « … représente un pas en avant important pour la communauté de l’asthme ».


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu