Quatre conseils pour faire face à une maladie chronique

Par Jodee Redmond du site In The Cloud Copy

Vivre avec une maladie chronique est une situation très stressante. Elle affecte une personne physiquement, mentalement, émotionnellement et spirituellement. Les maladies chroniques font souvent ressentir aux personnes vivant avec elles plusieurs émotions, dont la tristesse, la colère, l’anxiété, le chagrin et même la culpabilité. Celles-ci sont difficiles à gérer lorsqu’elles sont combinées avec les symptômes physiques de la maladie elle-même.

On ne peut pas se préparer pour une maladie de longue durée

Une maladie chronique est une maladie qui dure au moins trois mois. Elles interfèrent souvent avec l’indépendance de la personne affectée et peuvent limiter sa participation aux activités quotidiennes.

Cette situation n’est pas quelque chose à laquelle on peut se préparer. Généralement, on pense que si on tombe malade, on peut consulter un médecin, obtenir un traitement et se remettre de la maladie dans un délai raisonnable. Avec une maladie chronique, il n’y a aucun point prévisible où on « ira mieux ». Dans certains cas, le mieux que l’équipe médicale puisse offrir est de traiter les symptômes pour atténuer leur impact sur la vie quotidienne, car aucun remède n’est disponible.

Des Conseils pour faire face à une maladie chronique

Puisqu’une maladie chronique peut être si difficile à ressentir, il est important de développer de bonnes capacités d’adaptation. Les conseils suivants sont conçus pour vous aider à bien vivre, malgré une maladie chronique.

1. Changez vos attentes de vous-même

Il n’est ni juste ni réaliste de comparer vos niveaux d’énergie précédents à vos niveaux actuels. Trop souvent, les personnes vivant avec une maladie chronique se sentent obligées de continuer avec la routine habituelle. Ces attentes ne sont plus réalistes. Ce n’est pas facile de s’avouer que nous devons changer nos attentes pour nous-mêmes, mais c’est un élément nécessaire pour accepter la maladie.

2. Attendez-vous à de bonnes et de mauvaises journées

De nombreuses maladies chroniques peuvent être imprévisibles. Certains journées seront bonnes, quand vous vous sentirez relativement bien. Vous pouvez être tenté d’essayer de vous pousser à en faire plus lorsque vous passez une bonne journée, voire quelques bonnes journées, pour « en profiter ». Malheureusement, vous risquez de vous épuiser si vous procédez ainsi. Les résultats peuvent être l’épuisement ou une poussée de symptômes (y compris une douleur accrue).

Les mauvais jours, utilisez des stratégies de confort qui soulageront vos symptômes. Portez des vêtements confortables et non restrictifs. Essayez de vous reposer autant que possible. Utilisez des compresses chaudes ou froides et mettez des oreillers supplémentaires sur votre lit au besoin.

3. Rappelez-vous que plusieurs facteurs ne peuvent pas être contrôlés par vous

Il y a plusieurs facteurs en jeu lorsque vous avez une maladie chronique. Vous voulez aller mieux, mais en raison de la nature de votre état de santé, ce n’est tout simplement pas possible. Il n’y a pas de pilule, de régime ou de thérapie « magique » que vous puissiez essayer qui changera ce fait. C’est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler.

D’un autre côté, vous décidez si vous prendrez vos médicaments comme indiqué et si vous essayez de faire de l’exercice et de bien manger. Ce sont des facteurs que vous pouvez contrôler. Ils ont un effet direct sur la façon dont vous vous sentez et sur la façon dont vous gérez votre problème de santé chronique.

4. Cherchez du soutien des membres de votre famille et de vos amis qui comprennent ce qui se passe

Il peut être difficile pour de nombreux membres de votre famille et amis de comprendre votre état. Ils peuvent attendre que vous demandiez de l’aide ou ils ne savent pas exactement comment vous aider.

Demandez de l’aide quand vous en avez besoin. Soyez précis sur le type d’aide dont vous avez besoin, qu’il s’agisse d’une aide avec les courses, d’une aide pour vous amener aux rendez-vous ou simplement d’une personne à écouter lorsque vous vous sentez faible ou frustré. Cette étape clarifiera le type d’aide que vous attendez des personnes les plus proches de vous et augmentera vos chances d’obtenir le soutien dont vous avez besoin lorsque vous en avez besoin.

Les quatre conseils énumérés ci-dessus sont des suggestions pour vous aider à faire face à la réalité d’une maladie chronique. Ils peuvent faire la différence entre le simple fait de vivre et de vivre au mieux malgré votre diagnostic.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu