La Désignation d’examen prioritaire a été accordée au traitement du lymphome folliculaire en rechute et réfractaire

Selon un communiqué de presse d’Epizyme, un examen prioritaire a été accordé au tazemetostat (Tazverik), un médicament utilisé pour traiter le lymphome folliculaire (LF) en rechute ou réfractaire pour les patients dont les symptômes persistent après deux traitements antérieurs. Le nouveau médicament prometteur sera maintenant considéré pour une autorisation accélérée et pour une demande supplémentaire de nouveau médicament (NDA).

Lymphome folliculaire

Le lymphome folliculaire est un cancer rare qui affecte le système lymphatique, une partie du système immunitaire qui transporte les globules blancs. La maladie se développe lentement, avec des symptômes tels que des ganglions lymphatiques enflés, de la fatigue, un essoufflement, de la fièvre, des sueurs et une perte de poids. Il existe un traitement symptomatique, mais aucun remède. La maladie est considérée comme en rechute si elle réapparaît après une période de rémission, et elle est considérée comme réfractaire quand la maladie ne répond à aucune option de traitement ou que les effets positifs des soins ne persistent pas.

Examen prioritaire

L’essai de phase 2 a montré que le médicament était efficace chez les patients présentant à la fois la mutation activatrice EZH2 et le type sauvage EZH2, avec un taux de réponse objectif de 69% et de 35% respectivement. Le médicament passe maintenant à un essai adaptatif mondial qui sera utilisé pour tester le médicament en tandem avec un régime de traitement sans chimio déjà autorisé. Le fabricant de médicaments Epizyme espère que le médicament deviendra une nouvelle option fiable pour les nombreux patients qui, à ce jour, n’ont pas d’options efficaces. Cette étape les rapproche déjà de pouvoir fournir ce médicament à un groupe de patients plus général. L’essai de phase 1b / 3 débutera en 2020 et comprendra 500 patients atteints de LF divisés par le sous-type de leur mutation spécifique.

La désignation d’examen prioritaire est désigné pour les thérapies qui pourraient être révolutionnaires dans le traitement contre des maladies et troubles graves. Le PDG d’Epizyme, la société biopharmaceutique qui fabrique le médicament, espère que le médicament gagnera l’autorisation accélérée d’ici cet été.

 


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu