Le Déficit immunitaire primitif chez les enfants : une intervention précoce est importante

Selon un article de The Indian Express, le traitement précoce et le diagnostic des déficits immunitaires primitifs simplifient considérablement la gestion de ce groupe de maladies. Chez les enfants, le système immunitaire fournit un ensemble de base de défenses pour la santé du corps. La plupart des enfants deviennent régulièrement et légèrement malades dans une certaine mesure. Les infections virales telles que la toux et le rhume, les otites, les punaises gastriques, etc. sont des maladies courantes que le corps protège contre les expositions suivantes. Cependant, les enfants présentant un déficit immunitaire primitif peuvent ne pas disposer de l’ensemble standard de capacités immunitaires, ce qui les rend beaucoup plus vulnérables aux maladies graves. Certains patients ne sont pas diagnostiqués et certaines études suggèrent qu’un enfant sur 1 200 est atteint d’une forme quelconque de la maladie.

À propos du déficit immunitaire primitif

Les déficits immunitaires primitifs décrivent un groupe de troubles caractérisés par un certain degré de dysfonctionnement du système immunitaire. Ces maladies résultent généralement d’anomalies génétiques et non d’autres conditions ou facteurs externes. Dans certains cas, ils peuvent rester latents jusqu’à ce qu’un certain déclencheur environnemental provoque l’apparition de problèmes. Les symptômes de ces troubles peuvent varier considérablement en gravité et dépendent du sous-type spécifique. Certains symptômes peuvent toutefois inclure des infections chroniques persistantes, des retards de développement dus à une infection, un dysfonctionnement de certains organes et une vulnérabilité accrue aux maladies auto-immunes ou aux cancers du sang tels que le lymphome. Le traitement de la plupart des types de déficit immunitaire primitif est symptomatique et favorable ; les patients peuvent être invités à prendre des mesures pour éviter l’exposition à des agents pathogènes ; des médicaments pour renforcer la fonction immunitaire et combattre les infections sont également utilisés. Pour en savoir plus sur le déficit immunitaire primaire, cliquez ici.

Une Intervention précoce

Le diagnostic et le traitement précoces du déficit immunitaire primitif peut faire une grande différence, et les formes graves peuvent causer des problèmes dans la petite enfance. Une analyse de sang peut souvent permettre à un médecin de déterminer si un enfant a un problème avec son système immunitaire. En ce qui concerne le traitement, les injections d’immunoglobulines peuvent aider le patient à renforcer son système immunitaire. Une greffe de moelle osseuse peut également constituer une approche utile dans les cas graves et permettre aux patients de mener une vie relativement normale s’ils réussissent.


C’est notre meilleur essaie pour traduire des infos sur les maladies rares dans votre langue. Nous savons qu’il est possible que cette traduction ne saisisse pas avec précision toutes les nuances de votre langue maternelle, donc si vous avez des corrections ou des suggestions, veuillez nous les envoyer à l’adresse suivante : contribute@patientworthy.com.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu